Home

Les populations des régions Centre Nord au Burkina Faso, Tambacounda au Sénégal, Western Equatoria State au Soudan du Sud et  Oromia en Ethiopie sont particulièrement touchées par l’insécurité alimentaire. Des conditions climatiques difficiles, des conflits, un accès réduit aux ressources et aux intrants, des méthodes d’agriculture non-durables et peu de sensibilité pour la nécessité d’une alimentation équilibrée empêchent les familles et surtout les jeunes enfants d’avoir suffisamment de nourriture adéquate à leur disposition tout au long de l’année.

Soutenir les familles rurales pauvres à se libérer durablement de la faim – c’est la vision qui unit Caritas Autriche, Meki Catholic Secretariat, Solidarity with South Sudan, Caritas Tambacounda et Ocades Kaya. Dans le cadre d’un partenariat stratégique commun de cinq ans – et avec du soutien financier de la Coopération Autrichienne au Développement – l’équipe du programme va sensibiliser, accompagner, former et soutenir 5.500 ménages de petits paysans (env. 32.000 individus).

L’objectif du programme COMPASS consiste à améliorer à long terme la sécurité alimentaire de ces familles pauvres. Par cette stratégie, il contribue à la réalisation du deuxième Objectif de Développement Durable de l’ONU : “Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable“.